Introduction au Para-equestrian

L’équitation dite para-équestre est pratiquée en Wallonie dans la discipline du dressage. Les reprises doivent être présentées avec les mêmes exigences qu'en dressage conventionnel.  Mise en main, impulsion, qualité des allures, de l'équilibre et en plus, le cavalier doit pouvoir démontrer que son handicap ne gêne pas le cheval dans les difficultés exigées. Les juges évaluent la coordination, l’harmonie et la précision des mouvements, ainsi que la relation privilégiée établie entre le cheval et le cavalier.

Les cavaliers sont « répartis » en 5 classes différentes, hommes et femmes mélangés, en fonction du degré de leur handicap, qu’il soit physique-moteur (personnes paraplégiques, amputées, IMC ou assimilées) ou visuel (non- et mal-voyants). Ces « grades » sont établis en fonction des capacités à gérer les allures du cheval et à réaliser techniquement les différentes reprises :

  • Grade I : déficience très importante au niveau de l’équilibre du tronc, motricité très limitée des bras et des jambes. Ces athlètes se déplacent principalement en chaise roulante.
  • Grade II : déficience importante au niveau de l’équilibre du tronc et des bras ou déficience moyenne au niveau de l’équilibre du tronc, des bras et des jambes. Ces athlètes utilisent également une chaise roulante dans leur vie de tous les jours.
  • Grade III : problème moteur important au niveau des deux jambes et de l’équilibre du tronc, déficience unilatérale majeure.
  • Grade IV : hémiplégie, handicap moyen des deux bras et jambes ou une sévère déficience des bras, cécité.
  • Grade V : limitation de la déficience à un ou deux membres, déficience visuelle. Ce grade où les cavaliers présentent un handicap léger, est du niveau Saint-Georges pratiqué par les dresseurs les plus valides.

Le dressage pour cavaliers moins en situation de handicap est apparu au programme des Jeux Paralympiques d'Atlanta en 1996. L’équitation est le seul sport paralympique où le cavalier ainsi que le cheval sont déclarés médaillés paralympiques et c’est également l’un des rares sports mixtes aux Jeux Paralympiques. A cette occasion, les athlètes présentent des reprises imposées et une reprise libre en musique. Il y a aussi une épreuve par équipe, qui comprend une reprise imposée exécutée par 3 cavaliers dont un au moins grade I, II ou III. Lors des CPEDI3*, si l’équipe compte 4 cavaliers seuls les trois meilleurs résultats sont pris en compte. La Ligue compte des cavaliers de renommée internationale ayant déjà ramené différentes médailles lors des Jeux Paralympiques, Championnats d’Europe et du Monde, tels que Michèle George, Barbara Minneci ou José Lorquet.


D’un point de vue pratique, en plus du matériel de base (casque et étrier), des aides compensatoires sont autorisées pendant les épreuves : selle aménagée, rênes à poignées, alliance pour la bride, aides sonores… L’équipement très personnel correspond au besoin de chacun mais doit être approuvé par la FEI. En Belgique, un cavalier présentant un handicap peut faire des démarches pour sa classification afin de concourir dans les épreuves officielles réservées aux cavaliers de dressage para-équestre. Afin de connaitre ces démarches, veuillez contacter charline.catoul@lewb.be ou info@handisport.be.

Source: www.handisport.be

Homepage Discipline: 
Para-equestrian

Actualités de votre discipline

Evènements

EquiTV

L'Actu Attelage Dressage Jumping Para-equestrian

Equi TV "L'Actu", les résultats du week-end en inter.

09/07/2018 - 18:33
L'Actu
L'Actu Attelage Complet Jumping Para-equestrian

Equi TV "L'Actu", les résultats du week-end en inter.

28/05/2018 - 23:05
L'Actu
L'Actu Complet Jumping Para-equestrian

EQUI TV "l'ACTU", RETOUR SUR LES RÉSULTATS DU WEEK-END.

23/04/2018 - 15:19
L'Actu
L'Actu Complet Dressage Jumping Para-equestrian

Equi TV "L'Actu", les résultats du week-end en inter.

09/04/2018 - 20:58
L'Actu